A LA UNECommuniqué de presse

Un TDN 2013 «durable»

Le Prix du dévelopement durable FFM 2013 a été décerné au Trial Club du Pays de La Châtre pour le trial des nations 2013 : il a été remis lors de la conférence de presse de la FFM du 27 novembre à Benoît Sévéré par Yves Pradeau. Le club détaille les actions mises en place dans ce communiqué de presse que nous adresse Philippe Yvernault, président du club.

Le Trial Club du Pays de La Châtre est une association qui existe depuis 1979, créée à l’initiative de membres pour la plupart toujours présents au club. Cette association a organisé une palette très large de compétition de trial outdoor allant du trial régional (environ 60 épreuves), au Championnat de France (5), Trial des Régions, Championnat d’Europe (2), Championnat du Monde en 2006 et enfin le Trial des Nations en 2013. Enfin, les 3 Jours de Trial en Indre sont organisés depuis 1992 à Pâques rassemblant 250 pilotes venus de l’Europe entière. Le Trial des Nations a été un projet porté depuis 2009 pour être enfin réalisé les 6,7 et 8 septembre derniers.  Lors des réunions préparatoires, 4 objectifs avaient été décidés par les membres du club :
-Mettre en valeur les femmes
-Mettre en valeur la fête, la convivialité et le partage avec la population locale
-Favoriser le développement durable
-Permettre de rassembler l’ensemble des forces vives du Trial dans le monde

Ces 4 objectifs peuvent se concrétiser également sur les critères généralement mis en avant pour illustrer l’intégration du développement durable dans le contexte de l’activité humaine et pour ce qui nous concerne particulièrement : le motocyclisme et le trial.

1-   Environnement
Il s’agissait de laisser place nette après le passage d’une compétition motocycliste qui, fait unique, possédait son paddock en plein centre-ville.
Les mesures suivantes ont été prises :
– Choix de la couleur verte pour les logos, les polos et la tendance de l’évènement.
– Installation du paddock : Mise à disposition par un parrain du Trial Club de 800 mètres de câbles électriques qui ont été installés de façon durable pour d’autres manifestations organisées sur le site comme la foire exposition, les fêtes du 14 juillet et des concerts ;
– Gestion des déchets : le Communauté de Communes a mis à disposition un grand nombre de containers pour le tri sélectif des déchets avec un planning de ramassage spécifique, un document informant  de la nécessité de ce tri collectif a été distribué à tous les membres des équipes visiteuses  et commentées par l’équipe de l’accueil.
– Protection de la pelouse : des plaques de services ont été disposées sur les parties de pelouses pouvant être abîmées par les passages nombreux et notamment la mise en place du camion podium, du bus FFM et des entrées des véhicules des équipes ; ces dispositions permettaient également un dégagement des véhicules lourds quelle que soit la météo.
– Le réceptacle des eaux usées des lavages des motos et les camions douche WC étaient connectés au réseau communal des eaux usées domestiques retraitées dans la station d’épuration ;
– Les cabines douche et WC étaient équipés basse consommation.
– Le Trial Club a fourni des box aux équipes venues d’outre-mer équipés d’un toit, de porte moto fabriqués à base d’éléments naturels recyclés provenant des nettoyages des zones ainsi que des bâches de protection pour ces équipes qui en étaient dépourvues.
– Une note d’information a été positionné sur les panneaux afin d’indiquer aux pilotes que la circulation dans les rivières était interdite.
– Des réceptacles de fluides usagés des motos étaient mis à disposition dans la zone de services.
Interzone
Construction de pont en milieu naturel pour le franchissement des ruisseaux et des rivières toujours avec des matériaux recyclables ou réutilisables ;
Déchets sur sites des zones
Dans le même esprit que ce qui a été fait pour le paddock, un tri sélectif était proposé avec le choix entre des sacs poubelles pour éléments secs ou humides.
Zones
Les nettoyages des sections de trial ont été réalisés à 100% par un nettoyage mécanique sans utilisation de produits chimiques, pour les nouvelles zones, l’enlèvement de déchets portés en décheterie a été réalisé  ce qui a permis de collecter des déchets très anciens en pleine nature.
Construction de la zone finale avec des éléments réutilisables (buses)
Construction de porte motos en grumes prêtées pas un négociant.
Transport collectif
Un service de navette gratuite entre le paddock et les sites des zones a été mis en place pendant les 3 jours limitant les émissions de carbone.
Buvette

Des verres en plastique réutilisable au logo du Trial des Nations ont été proposés à l’ensemble des spectateurs afin d’éviter la prolifération des déchets.
Son
Mise en place d’une sonorisation discrète montée sur un 4×4 sur les sites de zones afin de limiter les nuisances sonores ;
Réduction de la puissance sonore du camion podium de la Région Centre avec l’utilisation des enceintes les plus faibles de la régie (Niveau 1 sur 3 possibles).
Communication
Paragraphe page 13 dans le programme sur le développement durable ;
Limitation de la taille du programme pour réduire la consommation de papier ;
Limitation de la communication via le courrier postal, des sms et des courriels ont été envoyés ;
Mise en place d’un site internet dédié.
Organisation très regroupée des infrastructures dans un même immeuble
Utilisation des salles à usage important (jury, presse et médical) avec l’éclairage naturel.

2-   Economique
En la matière, un maximum de prestations a été réalisé par des artisans ou commerçants locaux. La plupart des fournitures de bouches ont été achetées dans les commerces locaux. Les hôtelleries et les commerces de proximité ont largement profité de la présence des visiteurs.
Un concours de vitrine a été lancé sur le thème de la moto et du trial en particulier, 60 commerçants ont répondu présent et 3 se sont vus récompensés par des prix liés au Trial des Nations.
Lors de cette mise en place, un nouveau dynamisme est né au sein des commerçants suite à cette initiative qui a débouché sur la renaissance de l’Union des Commerçants de La Châtre, s’en est suivi notamment un jeu concours de 50 questions avec 5 concernant le Trial Club.
3-   Social
L’objectif n°1 a été comblé par la formule du Trial des Nations incluant un championnat du monde féminin le vendredi et le Trial des Nations féminin le samedi. De plus, au moins un tiers des bénévoles était représenté par des femmes avec des postes à responsabilité dans la mise en place de l’évènement.
Des classes entières des écoles élémentaires se sont rendues sur les sites du championnat du monde féminin permettant ainsi une rencontre originale entre les enfants et les jeunes filles pilotes ;
500 enfants ont défilé en ville avec les sélections nationales le vendredi en fin d’après- midi, 29 classes ont monté un projet pédagogique sur la présence des pays, ont dessiné des drapeaux et des dossards de bienvenus pour les pays visiteurs.
Des soirées concerts ont été organisées le samedi et ont eu un grand succès avec le public local mélangeant ainsi les bénévoles des clubs amis venus prêts mains fortes aux bénévoles du Trial Club et des autres associations locales.
Les bénévoles qui ont participé à cet évènements appartiennent à de nombreuses associations locales (Basket, Rugby, Pétanque, Boules Lyonnaises, Comité des Fêtes de La Châtre, Solex de Nouziers, les Maudits Cuits, Athlétisme, Comité de Briantes, Association St Roch de Crozon, Club de Cyclotourisme, ASA La Châtre).
Un grande partie des clubs de trial français ont délégué des commissaires de zones pour donner la main aux commissaires du Trial Club du Pays de La Châtre qui participent chaque année au Grand prix de France (sauf cette année car il avait lieu le week-end précédent). Ainsi les clubs suivants avait fait le déplacement : Nemours, St Chéron, Chatillonais, Bréal sous Montfort, La Bresse, ATC St Christophe, MC Maine,Bagnols sur Cèze, Livradois, Limousin, Berry, Massais, Maurienne, Francueil, Hautes Vosges, TC Beauce, Perche et Sancerre.
Cette manifestation a aussi mélangé les générations, le plus ancien des bénévoles a 84 ans (responsable des cartons de pointage sur les départs) et le plus jeune a 13 ans (estafette pour porter les cartons de pointage au responsable FIM des classements.

L’objectif n°4 de rassembler les forces vives mondial du Trial à La Châtre a été réussi.
Les 6 usines étaient présentes avec de nombreux commerçants spécialisés. 23 nations se sont donné rendez-vous à La Châtre. Une réunion de la CTR a eu lieu le lundi suivant la manifestation dans les locaux du TDN
En conclusion, la plus grande manifestation de trial au monde qu’est le TDN peut être une vitrine démontrant que celle-ci peut respecter son environnement en laissant le minimum de traces physiques de son passage.

En revanche, le TDN gardera une place privilégiée dans les mémoires car tous les petits détails mis en place pour atteindre les objectifs se sont bien vus et ont donné l’image d’une excellente organisation preuve que la mise en œuvre de moyens protecteurs de la nature dans laquelle nous évoluons peut être un facteur de réussite.

Philippe Yvernault
Président du Trial Club du Pays de La Châtre

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer