A LA UNETrial Moto

Trial féminin : un GP sans Laia Sanz

Pour la deuxième année consécutive, Andorre a l’honneur d’ouvrir le Championnat du Monde FIM de Trial féminin. Les concurrentes auront aussi à respecter la nouvelle règle du non-stop lors des cinq journées de compétition, réparties sur trois épreuves, prévues cette saison.

Laia Sanz, douze fois championne du monde, ne sera pas présente à Sant Julia de Loria, ayant préféré de s’aligner en Enduro au même moment pour le Grand Prix de Roumanie. Sa dauphine au championnat 2012 Emma Bristow (Sherco) (en photo) endosse donc le costume de favorite pour la victoire en Andorre et le titre mondial. Un nouveau challenge pour la Britannique et un surplus de pression à gérer.

Deuxième derrière Bristow en République Tchèque lors d’une manche comptant pour le Championnat d’Europe, l’Espagnole Sandra Gomez (Ossa) apparaît comme la principale menace pour la pilote Sherco, mais il faudra aussi surveiller Rebekah Cook (Beta). La Française Sandrine Juffet (JTG), 23 ans, cinquième du championnat la saison dernière, peut intégrer le top 3 mondial si elle continue à progresser.

La Britannique Donna Fox (Beta) a effectué un beau retour fin 2012, elle avait obtenu trois sixièmes places lors de deux épreuves en Suisse. Avec l’Espagnole Mireia Code (Beta) et une autre Britannique, Katy Sunter (Gas Gas), la compétition promet d’être féroce pour les premières positions du classement final. Vingt-quatre pilotes seront en lice dès ce week-end en Andorre avant deux week-end en France au début du mois de septembre, à Isola 2000 puis à La Châtre.

Une info FIM

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer