A LA UNEACTUSChampionnat du MondeCommuniqué de presseCOMPETITION

TdN : les Espagnols sans surprise, les Français solides deuxièmes !

Le lendemain du GP du Portugal se tenait les Trial des Nations sur le même site de Gouveia. Vous ne serez guère surpris d’apprendre que c’est l’équipe d’Epagne (Bou, Raga, et Busto) qui s’est largement imposée.

Avec les trois meilleurs pilotes du TrialGP  bouclé la veille, difficile d’imaginer une conclusion différente… En revanche, les jeux étaient infiniment plus serrés pour les autres places du podium. La délégation française (Bincaz, Ferrer et Colairo) atteint l’objectif annoncé : nos Frenchies finissent en effet deuxièmes ! Un point derrière la team italienne au premier tour, ils « resserrent les boulons » pour la seconde boucle et précèdent ainsi Grattarola, Tournour et Gandola. Les Britanniques (Green, Peace et Martyn) finissent quatrièmes, sensiblement distancés par les Français et les Italiens.

Voici le résumé de ce TdN 2021 proposé par la FIM :

 

« L’Espagne règne à nouveau ! »

 

« Les équipes masculines et féminines espagnoles ont dominé les premières catégories du Championnat du monde lors du Trial des Nations Hertz FIM 2021 à Gouveia au Portugal alors que la Norvège a remporté les honneurs dans la catégorie internationale.

Concourant sur un parcours retravaillé sur les bases de la dernière manche de la série TrialGP de samedi  avec trois zones supplémentaires étendant le parcours à 15 sections, les meilleures nations de trial au monde – 16 au total – ainsi qu’une délégation de la FIM Amérique latine se sont affrontées.

La majorité des équipes ont aligné trois coureurs avec les deux meilleurs scores de chaque section comptant pour le total final, ce qui en fait un véritable effort d’équipe.

World Championship

Les pilotes espagnols – vainqueurs de chaque TdN organisé depuis 2004 – ont complètement dominé. Il fallait toujours s’y attendre – Toni Bou (Montesa), Adam Raga (TRRS) et Jaime Busto (Vertigo) ont terminé 1-2-3 dans le championnat TrialGP de cette année – mais la marge de points de pénalité était dévastatrice.

En fait, les Espagnols n’ont scoré qu’un seul point de toute la journée pour terminer l’épreuve 35 points devant le trio français Benoit Bincaz (Beta), Teo Colairo (Beta) et Alexandre Ferrer (TRRS). Avec l’Italien Matteo Grattarola (Beta), Lorenzo Gandola (Beta) et Gianluca Tournour (GASGAS), l’Italie complété le podium sept autres points plus loin.

Malchanceux pour certains, la section 13 dans le deuxième et dernier tour était tout ce qui séparait l’Espagne d’une feuille de score totalement viergee. Tracée sur une berge très raide avec de la boue traînée hors de la rivière qui la traversait, c’est ici que l’équipe espagnole a enregistré sa seule et unique pénalité.

« Ce fut une très bonne journée », a déclaré Raga, qui a maintenant remporté un incroyable 18 titres TdN avec l’Espagne, ce qui fait de lui le pilote le plus titré de l’histoire de l’événement. « Toute l’équipe – les coureurs, les gardiens et les managers – a parfaitement fonctionné. La réalité était qu’au début, c’était assez facile donc les équipes étaient à égalité. Mais quand les sections difficiles ont commencé, nous avons fait une grande différence. Nous sommes très heureux. »

L’équipe inexpérimentée de la Grande-Bretagne composée de Toby Martyn (TRRS), Jack Peace (Sherco) et Billy Green (Scorpa) était lointaine quatrième, mais le jeune trio a fait preuve d’un grand courage alors qu’ils naviguaient dans une courbe d’apprentissage abrupte.

Les résultats : A05World_Championship

Las senoritas dominent elles aussi

C’était beaucoup plus serré chez les femmes, mais les Espagnoles ont pris le contrôle à mi-chemin du premier tour et ont refusé de desserrer leur emprise sur le titre qu’elles avaient déjà remporté en 2019, la dernière fois que le TdN avait été organisé.

Avec la nouvelle championne féminine de TrialGP Laia Sanz (GASGAS), Berta Abellan (Vertigo) et Sandra Gomez (TRRS) arrivent à mi-parcours avec cinq points d’avance sur les Britanniques Emma Bristow (Sherco), Alice Minta (Scorpa) et Alicia Robinson (Beta) . Elles ont ensuite confirmé avec un deuxième tour sans faute.

«Ce fut une très belle fin de semaine, a dit Sanz. « Aujourd’hui, nous avons fait un travail incroyable, surtout dans le deuxième tour. C’est le moyen idéal pour terminer cette saison de trial ».

La Grande-Bretagne a consolidé la deuxième place avec un total de 12 points très respectable alors que les Norvégiens Seline Meling (Beta), Huldeborg Barkved (GASGAS) et Ingveig Hakonsen (TRRS) ont complété le podium  (22 pts).

Nos représentantes Naomi Monnier, Caroline Moréon et Marine Aurières se classent cinquièmes (sur huit nations présentes) : objectif atteint. Bravo les filles !

Les résultats : A06Womens_Championship

 

Le trophée international revient aux Norvégiens

La Norvège avait dominé la classe internationale à deux reprises – en 2002 la dernière fois que l’événement a eu lieu au Portugal puis en 2010 . Jarand-Matias Vold Gunvaldsen (TRRS), Sondre Haga (Beta) et Hakon Pedersen (GASGAS) ont fait « main basse » sur le trophée avec un score final de cinq points, tous enregistrés dès le premier tour.

« Nous nous sentons tous très bien aujourd’hui », a déclaré Vold Gunvaldsen. « Nous avons bien travaillé en équipe avec un bon pilotage de tout le monde. Nous avons fait quelques erreurs mais nous avons récupéré et nous sommes très contents de la victoire.

Les Tchèques Martin Matejicek (GASGAS), Martin Kroustek (TRRS) et David Fabien (Beta) avec 12 points et le trio andorran de Jordi Lestang (Montesa), Gaudi Vall Ingles (Sherco) et Xavi Casas (19 pts) se classe troisième (sur 12 équipes classées).

Les résultats : A07International_Trophy

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer