ACTUSTrial Moto

SSDT 2012 – Jour 5

Alors Gilles raconte nous cette 5eme journée et avant dernière journéee?
Ce matin réveil à 6h et petit déjeuner, puis briefing avec les mécanos au parc pour avoir les outils et les pièces pour mecaniquer (nous avons 15 minutes avant de partir). Ce matin j’ai changé ma roue arrière pour mettre mon troisième pneu de la semaine. J’ai changé ma pédale de frein cassée la veille, fais la pression des pneus et contrôlé le serrage de la moto. Départ à 7h45. 25 miles sur la route et sous lune pluie glaciale pour arriver au premier groupe de zones (il y a 10 groupes de zones aujourd’hui).
 
Et dans les zones comment s’est déroulée cette journée ?
La journée s’est bien passé pour moi, même si les zones étaient très glissantes car nous sommes partis les premiers. Il y avait beaucoup de mousse et des pierres de partout. J’alterne le bon et le moins bon et les zones sont devenues très très difficiles. Une journée typique du Scottish. Vers le milieu de la journée nous avons un arrêt lunch time de 20 minutes, décompté du temps de course. Nous faisons 6 ou 7 fois le plein de la moto dans une journée (j’ai le réservoir d’origine plus un réservoir additionnel Hebo de 1 litre. Les ravitaillements sont assurés par l’armée.
 
Le temps est compté, donc tu surveilles l’heure ?
Dans une journée nous n’avons pas une minute à nous. En arrivant à une zone il faut la reconnaître en courant de bas en haut et de haut en bas (environ 2 minutes par zone) puis y aller et c’est comme ca du matin au soir sinon on prend des points de pénalités.
 
Le chemin du retour au parc coureur doit être un moment de repos dans cette journée difficile ?
Après la dernière zone retour jusqu’à un bac qui nous fait traverser un lac, puis une dizaine de miles pour rentrer au parc. Retour ce soir sur le bac avec notre groupe de Francais. Jean Claude Touly, Pierre Cauquil, Michel Front (un savoyard qui en est à son 19 eme Scottish) et le champion de Suisse 2006 Dominique Guillaume.
 
Content d’être rentré au parc ?
Oui. Le temps de course était d’un peu plus de 8h et comme il me restait un peu de temps j’ai pu faire une peu de mécanique. Vidange du moteur et changement du sélecteur, niveau de l’eau du radiateur, serrage… Puis retour au parc fermé ou je laisse la moto pour la nuit.
 
Comment te sens-tu ce soir ?
Après 5 jours de course  je me sens plutôt bien ce soir. Je fais pas mal d’erreurs car les zones sont très longues et fatigantes, mais j’arrive à me faire plaisir dans beaucoup d’autres.
 
On te remercie pour toutes ces nouvelles quotidiennes que tu nous fais partager, lnous suivons tous ta semaine avec  beaucoup d’intérêt, on te souhaite un bon repos pour cette nuit et aussi de prendre du plaisir à rouler demain pour cette dernière journée.
Infos Claudio
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
https://www.trialmag.fr/wp-content/uploads/2020/09/tm98.jpg
Fermer