A LA UNEACTUSChampionnat de ligueCOMPETITIONIDF

Saint Chéron, le débrief’, mais pas que…

La finale du championnat d’IDF s’est courue ce dimanche à Saint Chéron (91). Le président le la ligue, Gérard Aparicio, nous en a fait ce compte rendu, mais surtout, il lance une alerte sur l’avenir de notre discipline….

 

Bonjour à tous
« FINALE……pour une finale, c’en fut une belle comme les clubs franciliens savent le faire.  Bravo au moto club de Saint-Chéron, à son Président Gilles Prono, aux bénévoles, aux commissaires. Merci également à tous ceux qui ont pris de leur temps pour faire de cette finale une très belle épreuve. De nouvelles zones parfaitement équilibrées pour toutes les catégories du S4 au S1 : bravo les traceurs !
Nous avons tous pris un bon bol d’air et les 53 pilotes étaient ravis, surtout ceux des ligues voisines qui venaient pour la première fois rouler sur ce terrain.
Quatre catégories sur sept ont été remportées par des provinciaux, il fallait aller à la catégorie S3 pour voir notre champion local Pascal Pauly remporter la victoire et le titre de champion de ligue 2021.
Le duel que nous attendions, c’était en catégorie S2 : celui qui gagnait la finale remportait le titre de Champion 2021. Hugo Migliozzi qui menait la catégorie depuis le début de saison s’est vu rattrapé deux courses avant la finale par Andrea Galeazzo qui devient également Champion de ligue 2021. Une affaire d’Italiens sur le sol Francilien :  bravo à eux deux pour leur fair play. Ce sont d’ailleurs deux bons copains qui ont fait équipe lors des Régions 2021.
La saison se termine après six épreuves courues . Une septième à dut être annulée début septembre à cause des chenilles processionnaires (Saint-Lucien). Un bilan positif malgré la situation sanitaire que nous traversons tous, merci à tous les organisateurs qui n’ont pas baissé les bras. Ils ont réussi à nous faire de belles épreuves.

L’avenir entre les mains des licenciés…

Et j’espère que les pilotes qui n’ont pas pris de licence cette année n’ont pas découragé les organisateurs de ces merveilleuses épreuves.
Parce qu’avec une fréquentation de seulement 30 à 50 pilotes par épreuve, il y aura de moins en moins de clubs volontaires pour proposer des manifestations comme Saint Chéron.

Pensez-y,  il y va de l’avenir du trial en Ile-de-France !

Ci-joints le classement du trial Saint-Chéron et le classement Général ligue IDF (sous réserve de validation par la commission).
Un grand merci Gérard pour ta constante implication et ton impressionnant dévouement au trial francilien !
Mais comme tu le dis, maintenant que les effets du virus s’éloignent, il est absolument indispensable que les pilotes reprennent le chemin des zones.
Pour la survie du trial – en IDF, mais aussi dans toutes les autres ligues – il faut en effet que les ventes de licences repartent franchement.
Et la FFM aura évidemment un rôle essentiel à jouer pour redonner cet indispensable dynamisme au sport moto…
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer