A LA UNETrial Moto

Raga revient en leader

Adam Raga (Gas Gas) est leader du classement général du Championnat du Monde FIM de Trial qui fait son retour en Europe, ce week-end en Andorre. L’Espagnol de 31 ans compte une longueur d’avance sur Toni Bou (Repsol Montesa) alors que les deux hommes se retrouvent à Sant Julia de Loria, samedi et dimanche. C’est la première fois que Bou n’est pas leader depuis 2006, si l’on excepte les victoire dans les manches d’ouverture de Raga en 2009 et 2012. Raga est double champion du monde en 2005 et 2006 avant d’être entré dans l’ombre de Bou dont il pourrait sortir cette saison. «Oui, c’est une super sensation de mener ce Championnat. Mais pour l’instant, rien n’est fait. Depuis que je suis revenu des États-Unis j’ai tout simplement continué mon entraînement de manière normale. J’ai continué à faire les mêmes choses que par le passé. Rien n’a changé», a déclaré Raga.
«Le plus important c’est de rester au contact de Toni car nous savons tous que c’est un pilote incroyable. J’ai une petite avance et je sais aussi que ce sera très difficile de la conserver. Je suis heureux de mon pilotage et j’ai le sentiment qu’il me permet d’obtenir de bons résultats en ce moment, que ce soit en salle ou en plein air. J’ai aussi le sentiment d’avoir fait un pas en avant cette année, comme il y a deux ans, lorsque je suis resté très proche de Bou jusqu’à la dernière manche du championnat.»
«Andorre, c’est toujours un événement très spécial en raison de l’altitude. Il y a vraiment un mélange de zones sur le sec et de rivières à traverser. Cela va dépendre de la disposition des zones pour le nouveau règlement du non-stop et de la difficulté qu’il va y avoir mais avec deux tours de 18 zones il y aura beaucoup de possibilités. Par le passé, c’était les zones avec des rivières qui étaient les plus dures, mais plus récemment il y eut aussi des zones sèches très compliquées. Il est beaucoup trop tôt pour ressentir une quelconque pression, mais c’est normal d’en avoir, c’est pareil avant tous les Grands Prix. Peut-être que tous les pilotes espagnols en auront un peu plus en Andorre, c’est comme un Grand Prix à domicile pour chacun de nous. Comme je l’ai dit par le passé, je vais essayer de continuer à me battre pour la victoire. Ce sont elles qui vont décider du nom du champion, mais une fois de plus ce sera difficile parce que tous les pilotes vont se battre pour la même chose. Andorre, c’est juste une étape supplémentaire, une étape que j’attends avec impatience et pour laquelle je suis prêt. Mon objectif, cela va être de rester au contact de Toni dans le championnat et de conserver des chances pour remporter le titre jusqu’au bout.»
Une info Fim

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

  1. La bataille que se livre ces deux grands pilotes Bou et Raga est magnifique et releve l’intérêt du championnat du monde. Cela devrait donner des idées aux grands médias et les inciter à diffuser un peu plus ce sport si spectaculaire. Nous avons de la chance de vivre la lutte de ces grands champions plutôt qu’une domination d’un seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer