Communiqué de presse

Les Meilleurs Pilotes De L’histoire Du Trial Français

Trial français : Les plus grands pilotes de l’histoire

Sport intense nécessitant maîtrise, technique, concentration et quelques muscles, le trial a su s’imposer au fil du temps comme une discipline sportive incontournable. Au fil des années, elle a été adoptée partout dans le monde et dans quelques pays phares comme la France où sa popularité ne cesse de croître. D’ailleurs, le pays de Molière a enregistré plusieurs champions lors des compétitions internationales de Trial. Découvrons donc l’histoire de ce sport magnifique qu’est le trial et les meilleurs pilotes français qui ont marqué cette discipline.

Une histoire de défi

Si la date exacte de la création du trial reste encore un mystère, plusieurs sources s’accordent pour dire que c’est en Angleterre vers le début du 20e siècle que le trial a été créé. D’après certains, l’idée serait partie de deux jeunes qui voulaient savoir lequel d’entre eux arriverait à monter de la meilleure des façons un escalier à moto. Pour d’autres en revanche, ce seraient les constructeurs qui auraient créé cette discipline sportive afin de tester leurs motos tout-terrain. Quoiqu’il en soit, le trial ne se pratiquait qu’au Royaume-Uni et servait juste d’entraînement pour les pilotes de motos d’autres disciplines. C’est au début des années 50 que le trial vit le jour en France grâce au Moto Club Bellifortain. Il s’est dès lors encore plus développé à l’échelle internationale et quelques grands pilotes français ont marqué son histoire.

Les plus grands pilotes français du trial sur lesquels pariés sur un casino en ligne

Ce sont ces grands noms qui ont fait du trial français et mondial, un sport d’exception qui chaque année attire de nombreuses personnes. Parmi ses derniers nous retrouvons des joueurs de casino en ligne, adeptes de sensations fortes qui n’hésitent pas à miser de l’argent sur le trial et d’autres divertissements comme Rich Wilde and the Wandering City, un autre jeu à thème d’aventure conçu par Play’N Go. Si comme eux ce genre d’aventure vous passionne, pensez à placer des mises sur la machine à sous Rich Wilde and the Wandering City, ou sur les courses de trial. Voici donc la liste des pilotes de trial ayant marqué l’histoire.

Gilles Burgat

Jeune prodige de la moto, Gilles Burgat a vu le jour à Alberville en 1961. Dès l’âge de 14 ans, il devient champion de France en 1974 puis champion senior en 1981. Il remporte la même année le Scottish Six Day Trial puis le Championnat du monde juste à l’âge de 19 ans. Les années suivantes sont un peu plus compliquées pour notre prodige, car les adversaires sont plus coriaces et l’empêchent d’être à nouveau champion. Toutefois, il remporta d’autres tournois dont le trial des nations avec la France en 1984, 1985 et 1986. Il se retire du monde du trial en 1987.

Thierry Michaud

Né le 11 septembre 1963 dans le Var à Hyères, Thierry Michaud était destiné à devenir un grand pilote de moto comme son frère Frédéric, champion du trial des nations en 1984. Le jeune Thierry grâce à sa technique impeccable et son travail acharné devient assez rapidement en 1983, champion de trial de France. Il devra ensuite attendre l’année 1985 avant d’être sacré champion de trial outdoor. Fort de son titre et de son expérience, il réitéra cet exploit en 1986 et en 1988 où il remporta deux titres : celui de champion du monde d’indoor et d’outdoor. Malheureusement, une succession de blessures l’obligea en 1989 à prendre sa retraite puis à arrêter toute compétition en 1990. C’est un pilote qui a inspiré de nombreux autres après lui comme le champion Jordi Tarres.

Claude Coutard

Considéré comme le papa du trial français, Claude Coutard était avant tout un vrai amoureux de cette discipline sportive. Dans un premier temps éducateur en région parisienne, Claude découvre le trial et décide donc de s’installer au pays de Montbéliard où il trouva un autre emploi qui lui permit de se rapprocher de Claude Peugeot, son ami et champion de France en 1960. Les deux amis décidèrent donc de créer le moto club de Sochaux puis organisèrent le trial de Montbéliard qui rencontra un immense succès. Cette réussite entraîna l’organisation du Trial des Vielles Tiges qui accueillait les pilotes de plus de 40 ans. Cette compétition fut dirigée par Claude pendant 30 ans.

Bien qu’il ait débuté le trial à l’âge de 30 ans, Claude a eu une carrière très glorieuse, remportant à deux reprises le titre de vice-champion de France inter. Cette passion et ce goût pour la victoire, il le donna à son fils Charles qui remporta 10 titres de champion de France. Aujourd’hui, le nom de Claude est indissociable de l’école expérimentale qu’il a fondée à Chambon sur Lignon puis en Ardèche. Ce dernier est rapidement devenu l’école la plus populaire de France.

Charles Coutard

La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre dit-on. Comme son père, Claude Coutard a grandi avec cette passion pour le trial. Petit, il suit son père dans les différents tournois puis finit par se lancer à l’âge adulte. C’est le pilote français ayant remporté le plus de titres nationaux. À lui seul, Charles Coutard a gagné 10 titres de champion de France.

Jean Bohec

Il s’agit du tout premier champion du trial en France. Organisé par MC Bellifortain, ce tournoi qui s’est déroulé en 1951 a vu Jean Bohec remporter la première édition. Il remporta également quelques autres titres avant de se retirer.

Les meilleures motos pour faire du trial

Contrairement à la plupart des autres sports de moto, le trial n’est pas une course. C’est vous et votre moto contre le terrain. Le trial est donc un sport d’équilibre, d’adresse et de concentration. Ainsi, sans une bonne moto, le talent du pilote ne sert pas à grand-chose. Le choix de la moto est donc très déterminant que l’on soit un pro du trial ou juste un débutant. Voici une liste des meilleures motos pour pratiquer cette discipline sportive.

La Beta 250 – 300 Evo

La Beta Evo est la moto qui enregistre le plus de vente en France. Étant donné qu’elle offre moins d’inertie, elle est beaucoup plus légère et permet un meilleur contrôle. Cependant si vous souhaitez obtenir une moto plus grosse, vous pouvez toujours opter pour le 300 Evo SS ou Super Smooth. Elle est plus adaptée au Pilote moyen.

L’EM Epure Race

Pour Electric Motion, les moteurs électriques sont ceux qui correspondent le plus au trial. L’EM Epure est désormais capable de tenir tête aux moteurs thermiques possédant une grande autonomie. Elle existe en différentes versions : la Lite, la Sport et la Race. Cette dernière a la particularité de posséder un embrayage à diaphragme hydraulique, ce qui lui permet de faire face aux obstacles.

GasGas 250/300 TXT Racing

GasGas a été le leader sur le marché français du trial pendant des années. Avec sa TXT revisité en 2002, elle a séduit tous les fans de trial. Elle est restée au top de nombreuses années, jusqu’à ce que la marque s’effondre. Bien qu’aujourd’hui la marque essaye de survivre tant bien que mal, une innovation relancerait la compagnie.

La Montesa Cota 260 4RT/4RT Repsol 

C’est avec sa puissante Montesa que le champion Toni Bou a remporté une multitude de titres. Cela a donc boosté les ventes de la Cota 4RT. Cette moto est assez particulière grâce à son moteur à 4 temps. Apparue en 2005, elle n’a cessé d’évoluer notamment côté puissance en augmentant sa cylindrée à 260 cm3. Toutefois, le modèle le plus vendu reste la Race Replica Repsol qui est beaucoup plus chère que la version standard.

La Scorpa 300 SC Factory

Pas besoin d’être un expert pour savoir que la Scorpa est un dérivé de la Sherco. La SC factory est une moto qui possède d’excellents équipements comme sa fourche en aluminium, son amortisseur Reiger, des disques de frein Galfer, etc. En 2021, ses amortisseurs ont également été améliorés afin qu’elles correspondent aux nouvelles suspensions. Aujourd’hui, conduire une Scorpa, c’est se démarquer. La SC Factory propose trois cylindrées : celle de 125, de 250 et de 300 cm3.

Scorpa 125 TY

Les nouvelles motos de trial sont des engins conçus spécifiquement pour les compétitions. Des composants de haute qualité, des moteurs bourrés de couple, les nouvelles motos ne sont pas destinés aux débutants, car elles n’offrent pas une grande commodité. Il faut non seulement s’habituer à cette taille, qui n’est pas la même qu’une moto normale, mais également savoir appuyer sagement sur l’accélérateur avec ces moteurs hyper souples. Cette moto à quatre temps est donc la moto parfaite pour les débutants. Elle possède un moteur très souple et une partie-cycle permettent d’accéder aux zones les plus étroites. C’est la moto idéale pour s’essayer au trial.

Sherco 125 ST Factory

La Sherco 125 ST est idéale pour les jeunes pilotes qui veulent faire du trial. Elle a un énorme succès et a plus de popularité que la Beta125 Evo. En effet, la Sherco 125 ST Factory possède des amortisseurs Reiger 3 voies, des fourches Tech en aluminium, culasses à dômes interchangeables et pleins d’autres équipements de qualité. Avec tout cela, les jeunes pourront même grimper dans les arbres si l’envie les prend. Cependant, la Sherco 125 ST est également conseillée aux adultes.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer