A LA UNEACTUSCommuniqué de presseCOMPETITIONTrial Moto

Le team France au trial des Nations ; tous derrière eux !

B154DDD3-5F8EA863-015C2A53-8D676FA0Deux longues journées de course attendent les Équipes de France ce week-end en Espagne, où se dispute le Trial des Nations. Les pilotes féminines ouvrent le bal dès demain matin. Les garçons leur emboîtent le pas dimanche, notamment menés par Quentin Carles de Caudemberg qui étrennera son magnifique titre acquis dimanche dernier en Coupe du Monde, une première depuis Alexandre Ferrer (2012) et Loris Gubian (2008), ses coéquipiers pour cette édition 2015 du Trial des Nations.

La saison mondiale de trial s’achève ce week-end en Espagne avec le Trial des Nations. C’est la Catalogne qui accueille l’évènement et plus précisément la station balnéaire de L’Hospitalet de l’Infant.

Le groupe « France », composé des pilotes, de l’encadrement fédéral et des assistants a déployé la structure en milieu de semaine afin de préparer au mieux ce Championnat du Monde par équipes. Les Français ont signé deux podiums successifs en 2013 et 2014 et arrivent avec une ambition intacte.

L’équipe Féminine a quant à elle participé ce vendredi à la finale du Mondial féminin, dans l’objectif de se familiariser avec les conditions de course. En 4ème position l’an passé, les trois titulaires sont bien décidées à décrocher le podium cette année.

Le mot de Christophe Bruand, Entraîneur National : ‘L’équipe féminine se connaît bien : les trois pilotes ont une solide expérience de cette épreuve, sont très complémentaires et d’un niveau homogène. Le podium est à leur portée ! Quant aux garçons, ils ont une carte à jouer cette année. Si l’Espagne est intouchable, ils ont le niveau pour contrer les équipes allemande, japonaise et italienne. Il règne un excellent esprit d’équipe, une bonne cohésion de groupe et la dynamique est bonne. J’ai pu le constater lors des récents stages de préparation. Entre la belle fin de saison d’Alexandre Ferrer en Championnat du Monde, le titre arraché par Quentin Carles de Caudemberg en Coupe du Monde lors de la dernière épreuve et l’envie de rouler au plus niveau de Loris Gubian et Benoît Dagnicourt, l’équipe a un beau potentiel.’

Équipe de France féminine
Maryline Journet (Beta) : ‘C’est ma 12ème sélection cette année et je viens avec toujours autant de plaisir. Aujourd’hui, nous avons pu voir que notre niveau est très homogène. Le podium est possible !’

Sandrine Juffet (Jotagas) : ‘En dépit d’un manque de roulage cette année, la technique est toujours là et je pense que nous avons toutes nos chances pour un podium si nous savons être complémentaires demain.’

Pauline Masanès (Gas Gas) : ‘Cette journée de course sur la finale du Mondial féminin nous a permis de jauger nos concurrentes et d’anticiper les difficultés de la course de demain. Le podium, on y croit !’

Laurence Dugnas (Scorpa) remplaçante : ‘Cette première sélection en Equipe de France m’a permis de participer à mon premier Grand Prix, je suis très heureuse. C’est une grande fierté de pouvoir faire partie de cette équipe et de découvrir avec elle le niveau mondial.’

Équipe de France masculine
Quentin Carles de Caudemberg (Beta) : ‘L’année dernière, j’étais le nouveau de l’équipe. Cette année, j’ai acquis plus d’expérience et surtout décroché le titre en Coupe du Monde. Pour autant, je sais bien que mes coéquipiers ont une plus grande expérience du Trial des Nations et que je suis là en soutien. Mais je donnerai le meilleur !’

Benoît Dagnicourt (Beta) : ‘En 2014, j’étais remplaçant car convalescent, et surtout très frustré ! Cette fois, je suis là et ultra motivé. Pour nous l’objectif c’est le podium et de préférence la 2ème marche ! L’équipe est de bon niveau et très soudée grâce aux stages de préparation.’

Alexandre Ferrer (Sherco) : ‘Christophe nous a mis une nouvelle fois dans les meilleures conditions pour que l’on soit performants. Cette saison j’ai franchi un cap et atteint mon objectif en Mondial et je compte bien réaliser le second : devenir vice-Champion du Monde par équipe !’

Loris Gubian (Mash) : ‘Je commence à bien connaître le Trial des Nations, c’est ma 8ème sélection en Équipe de France. Chacun de nous a sa technique propre et peut jouer un rôle très important sur le résultat final. Ne roulant plus pour le moment en Mondial, c’est une grande motivation pour moi de concourir dans une compétition de ce niveau et d’apporter à l’équipe mon expérience.’

Benoît Bincaz (Scorpa) remplaçant : ‘C’est évidemment une grande fierté pour moi de compter parmi l’Équipe de France. Ce week-end va être très formateur et j’espère un jour faire partie des titulaires.’

La soirée de vendredi a été consacrée à la traditionnelle parade des nations (plus de vingt !) dans les rues de la ville et aux derniers préparatifs avant le départ du Trial des Nations Féminin dès 9 h aujourd’hui, pour deux tours ponctués de 15 zones, entre mer et montagne. Rendez-vous demain soir pour les résultats.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer