A LA UNEACTUSAgendaChampionnat du MondeCOMPETITIONSud-EstSud-Ouest

Le GP d’Andorre, c’est ce weekend !

Après une longue trêve estivale qui aura permis aux pilotes de totalement recharger leurs batteries (pas seulement celles du TrialE !), ce weekend annonce la reprise des festivités. Aux deux jours de course prévus pour cette troisième manche en Andorre, s’ajoutera dès le weekend suivant le GP de France à Cahors (46). Une huitaine bien  copieuse où il sera donc essentiel d’être constamment en forme pour assurer sa place dans les classements… Et pour les passionnés tricolores demeurant dans le Sud, deux occasions en or d’aller admirer les top pilotes !

Voici le récent communiqué publié par la FIM, comme ils l’annoncent à Genève, ça va rugir ce weekend !!

 

Lions des montagnes !

 

« Complètement reposés après une pause estivale de sept semaines, les plus grands pilotes de la planète sont de retour ce week-end pour la troisième manche du Championnat du Monde de Trial Hertz FIM 2021 – le TrialGP d’Andorre.

Mis en scène haut dans les Pyrénées autour de la ville pittoresque de Sant Julià, des montées boisées dangereusement raides et d’énormes rochers  seront au menu pendant deux jours payants pour les concurrents TrialGP, Trial2, Trial125 et Trial-E.

Particulièrement difficile sur le mouillé, la bonne nouvelle pour les coureurs est que le ciel est dégagé tout le week-end. Mais le TrialGP andorran a la réputation de tester l’homme et la machine avec des zones sévères et une altitude élevée qui se conjuguent pour pousser leurs capacités à l’extrême limite.

TrialGP : devinez qui mène la danse…

Le champion d’Espagne en titre Toni Bou (Repsol Honda) a vécu dans la principauté des Pyrénées pendant plusieurs années, il a donc techniquement l’avantage de la maison alors qu’il poursuit sa campagne pour un incroyable 15e titre consécutif en TrialGP.

2021 FIM Trial World Championships – Charade – (FRA), Sunday 4 July 2021

Déjà 10 points d’avance en tête du classement après les trois premières journées de compétition, Bou commencera favori mais son grand ami et rival Adam Raga (TRRS) a dominé la journée d’ouverture à Andorre en 2020 lorsque Bou s’est séparé avec 56 points – son plus haut note de l’année. Eh bien, nous avons dit que cette épreuve est difficile !

Comme toujours, Raga forcera Bou à se battre pour chaque clean, mais il n’est pas le seul à viser au moins un podium.

A son retour dans la catégorie reine après le titre de Trial2 l’an dernier, l’Italien Matteo Grattarola (Beta) a fait preuve d’une forme sensationnelle. Après avoir pris d’assaut la deuxième place lors du TrialGP de France début juillet, Grattarola occupe la troisième place du classement à quatre points de plus de Raga, mais il n’a qu’un point d’avance sur la star japonaise Takahisa Fujinami (Repsol Honda).

Fujigas, qui est devenu le plus vieux vainqueur d’une manche TrialGP lorsqu’il a remonté le temps pour remporter la deuxième journée du TrialGP italien, n’était qu’à quelques marques du podium à Charade et les sections andorranes conviendront à son pilotage explosif !

Le top 5 actuel est complété par l’Espagnol Jeroni Fajardo (Sherco) qui a également un potentiel de podium, tout comme son compatriote Jaime Busto (Vertigo) qui cherchera à rebondir après – selon ses critères – un début de saison décevant.

Domination britannique en Trial2

Trial2 cette année a jusqu’à présent été l’histoire de deux hommes – les coureurs britanniques Jack Peace (Sherco) et Toby Martyn (TRRS). La paire a dominé les deux premières positions en Italie et en France avec les deux victoires de Peace lui donnant un avantage de trois points, mais avec une concurrence si serrée dans cette classe, la situation pourrait changer en un clin d’œil.

2021 FIM Trial World Championships – Charade – (FRA), Sunday 4 July 2021

N’excluez pas le Norvégien Sondre Haga (Beta) qui occupe la troisième place du classement grâce à une régularité à toute épreuve et l’Espagnol Aniol Gelabert (Beta) et l’Italien Lorenzo Gandola (Beta) ont tous deux goûté au podium cette année et auront faim d’un autre tranche.

Et pareil en Trial125 !

Les pilotes britanniques dominent également la compétition Trial125 et occupent actuellement les trois premières places après le TrialGP italien. Jack Dance (GASGAS) ouvre la voie après ses 1-2 à Tolmezzo de Harry Turner (Scorpa) qui a couru 4-1 et Harry Hemingway (Beta) qui a glissé à la cinquième place en Italie le deuxième jour après avoir terminé le premier jour dans un super- forte seconde.

Le Tchèque David Fabian (Beta) et l’Espagnole Adria Mercade (Sherco) se sont tous deux classés parmi les trois premiers cette année, mais ils devront accélérer leur progression pour défier le trio britannique.

La France fait des étincelles en TrialE….

La série Trial-E en trois tours a débuté en France où Chatagno, vice-champion de 2020, est arrivé en tête avec un total de 25 points, soit 17 points d’avance sur son compatriote français Julian Perret avec l’Espagnol Martin Riobo (Electric Motion) – le Trial125 vice-champion en 2018 – remplissant la troisième marche du podium.

2021 FIM Trial World Championships – Charade – (FRA), Sunday 4 July 2021

L’action débutera cet après-midi avec une séance d’entraînement officielle avant le coup d’envoi des affaires sérieuses à 9h00 CET le samedi et le dimanche.

Pour des mises à jour régulières et des résultats en direct, consultez nos plateformes de médias sociaux sur Facebook, Twitter et Instagram – recherchez simplement TrialGP ».

Après trois journées de compétition, voici les classements provisoires. Coté Français, l’Andorre devrait voir les retours en forme (on l’espère !) de Benoît Bincaz (TrialGP) et d’Alex Ferrer (Trial2). Et en TrialE, on compte bien sur Gaël Chatagno et Julien Perret pour confirmer leur leadership : allez les Bleus !!

A noter que les féminines ne rejoindront le championnat qu’à partir des 11 et 12 septembre au GP d’Espagne.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer