A LA UNETrial Moto

La Vertigo dévoilée à Milan

Le constructeur espagnol Vertigo Motors a dévoilé aujourd’hui au Salon EICMA de Milan (Italie) un tout nouveau modèle de trial : la Combat. Le multiple Champion du Monde FIM de Trial Dougie Lampkin, qui a joué un rôle prépondérant dans le développement de la Vertigo, était sur place à Milan pour présenter les deux versions de la nouvelle moto – Camo et Ice enfer. Lampkin est d’ores et déjà l’ambassadeur de la marque et le futur manager du team Vertigo Sport.
Une marque créée par Manel Jané, un authentique passionné de trial qui a quelque 23 éditions des SSDT à son actif. Cet industriel (fabricant de matériel de puériculture) réalise son rêve de jeunesse en donnant naissance à sa propre moto de trial. Il envisage de consacrer 10 millions d’euros à ce projet : une pré série sera proposée en janvier 2015 et la mise en production est prévue pour mi 2015. Manel Jané espère vendre 1000 unités par an.

Ce que l’on sait de la Vertigo
Moteur 300cc deux temps
Moteur ultra compact à injection avec 4 modes pour chacun des 6 rapports ce qui permet pas moins de 24 configurations.
Cadre périmétrique en acier et aluminium
Lignes étroites et épurées
Double sortie silencieux
En revanche, aucune information quant au prix de la belle.

Quelques images et la brochure
V3
V1

Vertigo-Combat-Brochure

Tags
Afficher plus

Articles similaires

12 commentaires

  1. c’est ce que j’aime dans le trial, l’innovation!
    Et cette moto va dans le bon sens!
    Une pompe à eau électrique pour une stabilité de la température du moteur (le régime de rotation de la pompe ne dépend plus du régime moteur)
    Quelques cellules lithium-ion pour faire une batterie tampon légère, durable qui stabilise l’alimentation des périphériques.
    Une boite à air permettant de placer le réservoir de 2.7L (!) au centre du châssis.
    L’autonomie s’annonce importante avec l’injection.
    Cerise sur le gateau … le moteur et son alimentation par injection programmable.
    + de 30cv de puissance maxi , c’est beaucoup pour une moto de trial et ca ouvre des perspectives de freeride et de rando. la vitesse de pointe est de + de 110km/h.
    La possibilité de pouvoir choisir une des 4 maps sur chaque rapport de boite !!!!
    c’est à dire que l’on peut moduler et se faire un moteur à la carte !
    si on veut mettre des chevaux en 4 5 6 pour freerider on peut le faire !

    Un embrayage à diaphragme, et certainement une lubrification des roulements de vilo par l’huile de boite pour diminuer le % dans le mélange ce qui va de paire avec l’injection et aussi une baisse de la température de fonctionnement.

    Le châssis mixte en plus d’être beau et intelligent dans la répartition de sa torsion.
    on a des vraies surfaces d’appui pour les bottes, des platines amovibles, une belle finition …
    Le rayon de braquage à l’air digne de ce nom ( c’est hyper important sur une moto de trial)
    le set up de suspension reiger & tech donne confiance.

    Cette moto semble hyper prometteuse, elle creuse dans le bon sens .
    Si elle est fiable, si le réseau et le SAV se donne à fond, elle va faire tomber des têtes sur le marché !

    La finition n’a rien à voir avec une moto de Paxau, qui elles sont toujours faite à l’économie avec des pattes merdiques, des soudures grossières sur les silencieux d’échappement…

    Bref elle me plait cette Vertigo!!!! et quelle gueule !
    Une vrai moto cohérente et évolutive, rien à voir avec une Ossa qui braque mal et dont l’implantation anti-mécanique des éléments laisse perplexe.

  2. présent quand lampkin a virer la bâche, ça va cartonner !! 2 modéles, l’economique ( LOL) a 66 kilos, la titane a 62 kilos,

    ahell a tout expliqué! mais a voir les yeux pétillants de BOU/fujigaz…on a compris que l’outil attendu était au rendez vous !

    Jordi Tarrés:marc Tessier ont vu !! la vidéo de présentation est éloquante, ça pousse, c’est un velo..

    j’ai demandé a dougie l’arrivée probable en France: JUIN serait correct!! ben tu sais DOUG le mondial français a lieu sous mon balcon en 2015, amène en une..tu repart a vide..

  3. Magnifique et innovante ! Reste à voir maintenant en dynamique …Sera t’elle plus tard déclinée en 125cc et 250cc ? En tout cas très réussie esthétiquement !!

  4. Vraiment très belle et réussie, bravo à Dougie et aux ingénieurs.
    C’est vrai qu’on a hâte de l’essayer.
    merci à ahell pour son argumentaire, dommage qu’il conclue en mettant un tacle à Ossa.
    Reconnaissons au moins à Ossa d’avoir su innover il y a maintenant 4 ans avec l’injection, une architecture moteur novatrice et des composants de qualité. J’en ai acheté une dès sa sortie et piloté pendant un an sans problème. Au vu du nombre de jeunes qui roulent en 125 au mondial en Ossa, on peut penser que l’injection amène un plus indéniable et que le rayon de braquage leur convient assez bien.
    La concurrence entre les marques permet l’innovation et les choix techniques différents faits par les uns et les autres offrent à tous les pratiquants la possibilité de trouver la moto la plus adaptée à son style de pilotage et à son niveau.
    C’est dommage de n’être plus qu’une poignée de (vieux) pratiquants du TRIAL, le plus formateur et exigeant des sports moto, et au lieu de se serrer les coudes et de réfléchir à comment relancer notre sport et favoriser sa pratique nous passons notre temps en querelles de chapelles.
    Je précise que j’ai eu des Bultaco, Fantic, Aprilia, GasGas, Beta, Ossa, Sherco, Yamaha et que je les ai toutes appréciées et aussi que je préfère rouler à 110 km/h avec une moto pilotée assis sans les genoux dans les oreilles pas debout pour la prise au vent, rigide et chaussée avec des Diablos Pirelli et pas en pneus trial souples, mais bon, chacun son trip.

    Encore une fois bravo à l’équipe Vertigo, le choix devient cornélien pour nos futures montures, et gageons que ce nouveau capitaine industriel amène aussi une dynamique dans le monde de la course.

  5. J’espère que la Vertigo aura un meilleur service après-vente que ce que Ossa a pu fournir ici au Québec. Une moto très prometteuse mais qui ne démarre pas. On peut la mettre dans son salon et l’admirer mais ce n’est pour ça qu’on l’achète.

  6. bel enthousiasme (partagé !) de Ahell et effectivement le tacle sur Ossa n’étant pas fondé cela discrédite un peu sa présentation alléchante de la Vertigo. .
    sans reprendre point par point juste sur la pompe à eau électrique cela peut paraître intéressante . . précisons quand mémé que cette solution est choisie quand la conception du moteur ne permet pas l’emplacement d’une pompe classique. .de plus c’est encore un peu plus de « système » a fiabilité vulnérable. .
    mais heureusement depuis les SSDT 2015 Vertigo à prouver son expertise

  7. Le problème avec cette moto , c’est qu’il faut en acheter 2 , une pour rouler et une a mettre en deco dans son salon .

    Bravo aux ingénieurs et aux designers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer