Essais

Inpulse R26 2010

Le Inpulse R26 2010 fait preuve, sur le terrain, d’une bonne stabilité sur les deux roues comme sur l’arrière et surtout d’une rigidité exemplaire. Seules des manivelles un peu légères parviennent à prendre en défaut au niveau du boîtier. Son point faible est aussi son point fort. Le point d’équilibre de ce vélo est situé sur la partie avant, ce qui le rend un peu pataud. Il faut forcer pour en tirer la quintessence en tapé comme en latéral et les franchissements ne sont pas aussi innés que sur les autres vélos.

Prix : 1850€

Les avantages :

  • La rigidité d’ensemble
  • La tension de chaîne
  • La protection de pédalier

Les défauts : 

  • Le niveau de finition
  • Le boitier de pédalier ajouré
  • Le manque de réactivité

Fiche Technique : 

Cadre : Aluminium 7020 T6 anodisé – Fourche : Aluminium – Cintre : ViZ Light – Pneus avant: Maxxis 2,1 Mobster – Pneu arrière : Michelin 2,5 à tringles souples – Freins : Magura HS 33 – Géométrie : 1090 mm de long, bases de 380 mm – Boîtier : +45 mm – Angle de direction : 71 degrés – Poids vérifié : 9,5 kilos

Essai complet du vélo Inpulse R26 2010 dans TrialMag n°44

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer