A LA UNETrial Moto

GP du Japon, infos et résultats

Adam Raga (Gas Gas) a pleinement profité de la blessure de Toni Bou (Repsol Honda) en remportant la première journée du deuxième round de la saison du Championnat du Monde FIM de Trial à Motegi (Japon). Raga n’a pas été perturbé par l’interruption en raison d’un gros orage et s’est imposé avec seize points marqués. Malgré une côte cassée, Bou a pris la deuxième place devant son coéquipier chez Montesa Takahisa Fujinami. Albert Cabestany (Sherco, 4e) n’a jamais vraiment été en mesure de rivaliser, battant Jeroni Fajardo (Beta), lui-même dans un mauvais jour, et James Dabill (Beta, 6e) sur les douze zones tracées aux abords du circuit de Motegi. Raga se retrouve à quatre points seulement de Bou au Championnat.
Jaime Busto (Beta) a confirmé de son côté qu’il faudrait compter sur lui pour remporter la nouvelle Coupe du monde FIM de Trial en remportant la catégorie devant Steven Coquelin (Gas Gas) et Quentin Carles de Caudemberg (Beta). Le Français, Gael Chatagno, s’est imposé en 125, continuant son sans-faute, devant son compatriote Teo Colairo (Gas Gas) et le Suisse Noe Pretalli (JTG).
Adam Raga à nouveau victorieux le dimanche
Adam Raga (Gas Gas), mené après le premier tour, a remporté une deuxième victoire au Grand Prix du Japon, à Motegi. L’Espagnol revient au Championnat à une longueur de son compatriote Toni Bou (Repsol Honda) qui peut se satisfaire d’une nouvelle deuxième place alors qu’il est blessé aux côtes. Quatrième samedi, Albert Cabestany (Sherco) a repris place sur le podium, une première pour lui en 2014. Takahisa Fujinami (Repsol Honda) n’a pu rééditer sa performance de samedi. Avec une entorse au genou, il a connu des soucis mais il a tout de même devancé pour la quatrième place Jeroni Fajardo (Beta). Le Japonais Tomoyuki Ogawa (Honda) a été la sensation de la journée avec une sixième place, à laquelle il a été porté par le public. Jorge Casales (Gas Gas) enregistre son meilleur résultat depuis son arrivée dans la catégorie World Pro avec une septième place, juste devant le pilote français Alexandre Ferrer (Sherco).
Toni Bou a conservé la première place du Championnat du Monde FIM de Trial, avec deux deuxièmes places, mais à quel prix ? Le champion en titre est tombé à l’entraînement cette semaine en Espagne, il a couru avec un côte cassée et son état n’a pas été amélioré après deux jours de compétition. «Je me sens détruit physiquement» a-t-il déclaré. «Nous nous somme battus aussi rudement que nous le pouvions pour terminer cette course. Dans de telles conditions, je pense que c’est un bon résultat. J’ai pu bien faire dans le premier tour et rester proche d’Adam (Raga, le vainqueur), mais dans le deuxième, mon état s’est dégradé. Je me suis senti vraiment épuisé. Néanmoins, je suis content d’avoir pu terminer. Nous n’avons pas pu l’emporter, mais nous restons leaders et on doit être satisfait. Je vais rester ici encore quelque jour pour me reposer. Je vais voir le médecin. Mais je sais ce que j’ai à faire. Je dois arrêter de m’entraîner maintenant pour récupérer. J’espère pouvoir disputer le prochain Grand Prix dans de bonnes conditions.»
Gaël Chatagno prend de l’avance en 125

Gaël Chatagno. © photo FIM
Jaime Busto (Beta) a pris la tête, pour sa part, dans la Coupe du monde FIM de trial avec une longueur d’avance, grâce à sa victoire, la deuxième du week-end. Busto a livré un combat sans merci à Franz Kadlec (Beta). Le Français Steven Coquelin (Gas Gas) a complété le podium devant Thomas Kenny (Beta) et Quentin Carles de Caudemberg (Beta).
Gaël Chatagno (Sherco) a lui continué sa série de victoires dans la catégorie FIM 125, enregistrant un quatrième succès en autant de sorties. Cependant, le jeune pilote français a connu quelques soucis pour se détacher, même s’il s’est imposé avec 13 points d’avance sur son compatriote Teo Colairo (Gas Gas) et sur le pilote suisse Noe Pretalli (JTG), pour un podium identique à celui de la veille. Chatagno s’est emparé de la première place du Championnat avec 12 points d’avance sur Colairo alors que le championnat se poursuivra le mois prochain en Europe.
Pas très connu au début de la saison, Chatagno, 17 ans, est en train de se faire une belle réputation. Il avait tout de même terminé à la troisième place pour sa première sortie au niveau mondial en 2013 en Italie. Il sera à domicile pour le prochain Grand Prix, en Corse.

Les résultats
World Pro Résultats 1er jour
World Cup Résultats 1er jour
125 Cup Résultats 1er jour
World Pro Resultats 2e jour
World Cup Resultats 2e jour
125 Cup Resultats 2e jour
World Pro Standings
World Cup Standings
World Cup Standings

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer