A LA UNETrial Moto

GP de Corse : le dénouement

La FIM a rendu sa décision concernant « l’affaire » du GP de Corse, où des pilotes World Pro avaient été disqualifiés après avoir refusé de courir dans les temps impartis.
Voici le communiqué de la FIM, avec la formulation solennelle qui va bien….
« Championnat du Monde FIM de Trial 2014
Manche 3 – Grand Prix d’Europe – Ile Rousse (Corse) France.
Décision de la Cour Disciplinaire Internationale
Les cinq Pilotes Trial World Pro, à savoir MM. Toni Bou, Albert Cabestany, Jeroni Fajardo, Takahisa Fujinami et Adam Raga, contre lesquels une procédure disciplinaire avait été ouverte suite aux incidents survenus dans la catégorie World
Pro, le 24 mai à l’Ile Rousse, en Corse, lors de la première journée du Grand Prix d’Europe, ont été entendus par la Cour Disciplinaire Internationale de la FIM (CDI) lors d’une audience tenue le 6 octobre 2014, à Genève. La décision de Mme Clotilde Galy (FR) siégeant comme Juge unique de ladite Cour a été notifiée aux cinq pilotes susmentionnés en fin de semaine passée. Dans la mesure où la Juge unique précitée a estimé qu’il n’existait pas de preuve permettant d’incriminer les comportements sportifs des cinq pilotes entendus, aucune sanction n’a été prononcée à leur encontre. »

Photo d’illustration : Toni Bou au GP de Corse, © FIM

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

  1. Comme c’est bizzare , pas de preuve …
    Je suis contre toute sanction envers les pilotes , mais de la a dire qu’il n’y a pas de preuve .
    Je suis l’organisateur , j’ai du rembourser les spectateurs et j’ai une lettre d’excuse de la part des pilotes gréviste , et cette lettre est en possession de la FIM et de la FFM …
    A part ça pas de preuve .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer