A LA UNEACTUSChampionnat du MondeCommuniqué de presseCOMPETITION

GP Andorre : le samedi

Ce weekend a vécu la reprise du mondial avec le GP d’Andorre qui comportait deux journées de compétition. Voici déjà les résultats du samedi qui accompagnent le résumé communiqué par la FIM.

« Le parcours – basé autour de la ville de Sant Julià – était tracé sur trois zones distinctes avec l’ensemble des sections d’ouverture disposées sur une colline très escarpée où les roches instables assuraient une pénurie d’adhérence. De là, les coureurs se sont dirigés vers les bois où d’énormes rochers ont testé leur courage à la limite avant que le tour ne se termine dans un lit de rivière glissant.

Bagarres au sommet !

Bou et Raga départagés au chrono…

La superstar espagnole Toni Bou (Repsol Honda) a repris là où il s’était arrêté en France il y a sept semaines en remportant la victoire lors de la journée d’ouverture du TrialGP d’Andorre, troisième manche du Championnat du Monde Hertz FIM de Trial 2021 – mais il a été poussé jusqu’au bout. par son rival et compatriote de longue date Adam Raga (TRRS).

Après deux tours férocement disputés de 12 sections, la paire a dû être séparée sur un tie-break avec Bou, le champion en titre, obtenant la décision dans la première classe TrialGP après avoir terminé le parcours en moins de temps. En fait, le temps a été la perte de Raga après qu’il se soit séparé d’un point d’observation de moins que Bou, mais qu’il ait écopé d’une pénalité de temps supplémentaire qui a forcé le tie-break.

Sous un soleil de plomb, Bou et Raga se sont affrontés. Un seul point d’observation devant après le premier tour mais deux sans faute une fois les pénalités de temps prises en compte, Bou – qui vise 15 titres de suite – semblait avoir sa troisième victoire de la saison dans le sac.

Raga, cependant, avait d’autres idées et son score de 17 au deuxième tour était supérieur de deux à celui de Bou, mais le long tour s’est avéré être sa chute et son incapacité à suivre le rythme de son rival sur le parcours lui a coûté cher.

« Andorre est toujours très difficile pour moi », a déclaré Bou, « mais c’est très important et cette victoire pour moi est incroyable parce que je n’avais pas le meilleur feeling aujourd’hui. »

L’Italien Matteo Grattarola (Beta) a continué sur sa lancée impressionnante après être revenu dans la classe après son titre en Trial2 l’année dernière avec une fantastique troisième place, bien que 19 points derrière les deux premiers, avec Jaime Busto (Vertigo) égalant son meilleur résultat de la saison en quatrième position devant Miquel Gelabert (GASGAS) d’Espagne.

On a observé le retour de Benoit Bincaz qui score la 10 et dernière place, dur, dur…

A01TrialGP

 

Martyn et Peace poursuivent leur explication

Cela a été serré toute la saison en Trial2 entre les Britanniques Toby Martyn (TRRS) et Jack Peace (Sherco). Peace détenait une étroite avance dans la série avant la principauté des Pyrénées en raison de sa victoire la dernière fois à Charade, mais Martyn a riposté aujourd’hui pour remettre les choses à plat en haut du tableau. C’est si serré dans cette classe que la marge de victoire de trois points de Martyn est la plus grande de la saison après quatre jours payants.

« Aujourd’hui s’est vraiment bien passé et je suis vraiment content de ma conduite », a déclaré Martyn. « J’ai commis quelques petites erreurs, mais les essais ont été assez difficiles, j’ai donc pu les retirer. Pour être honnête, je suis juste content d’être de retour sur le podium et content de mon pilotage. J’espère que nous pourrons continuer demain.

Lorenzo Gandola (Beta) – champion de Trial125 en 2017 – a terminé deuxième après le premier tour et alors que l’Italien de 20 ans ne pouvait pas vivre avec le rythme de Peace au deuxième tour, il a poursuivi son ascension dans le classement avec une autre troisième place, juste quatre marques plus loin.

Le duo espagnol Aniol Gelabert (Beta) et Arnau Farre (Scorpa) a complété le top cinq dans la classe de 31 coureurs fortement soutenue.

La bataille entre Martyn et Peace a été égale et intense toute l’année avec des victoires et des deuxièmes places, mais Martyn détenait un net avantage de sept points sur lui à mi-parcours.

Martyn est resté concentré sur le deuxième tour et a ajouté 10 points supplémentaires aux neuf pénalités qu’il avait déjà encourues, mais Peace est sorti de sa peau avec son total de six au deuxième tour le faisant revenir dans la course

A02Trial2

 

Trio anglais sur le podium 125

De retour en action pour la première fois depuis la manche d’ouverture de l’année en Italie à la mi-juin, Trial125 a lancé un autre vainqueur britannique – c’est-à-dire trois sur trois manches – avec Harry Hemingway (Beta) remportant une victoire concluante devant les leaders de la classe. Jack Dance (GASGAS) et Harry Turner (Scorpa).

Hemingway n’était qu’à deux points de la victoire du Trial125 lors de la première journée à Tolmezzo et il a gagné une position en Andorre aujourd’hui avec une victoire de 13 points devant Dance – qui conserve la tête de la série – et Turner qui a perdu la deuxième place à égalité. pause alors que le coureur tchèque David Fabien (Beta) et le héros local Gaudi Vall Ingles (Sherco) ont terminé quatrième et cinquième.

« Aujourd’hui a été une très bonne journée pour moi », a déclaré Hemingway. « J’ai commencé avec un très bon premier tour et je l’ai trouvé très bien avec les dévers escarpés et les rivières glissantes. J’étais satisfait de mes lignes et j’ai piloté ce vélo comme j’aime penser que je peux. »

A03Trial125

 

Chatagno et Perret s’occupent de tout en TrialE

Trial-E a vu Gael Chatagno (Electric Motion) répéter sa victoire au premier tour face à son compatriote français Julian Perret par une marge dominante.

Chatagno s’avère être l’homme à battre dans la catégorie Trial-E. Clairement vainqueur au premier tour le mois dernier, il a continué d’affirmer son autorité avec une victoire de 19 points sur Perret avec l’Espagnol Martin Riobo (Electric Motion) – le vice-champion de Trial125 en 2018 – loin derrière en troisième position.

« J’ai bien commencé et j’ai continué », a déclaré Chatagno. « J’ai un peu galéré dans les sections d’eau donc je dois m’améliorer et je vais rester concentré pour la deuxième journée mais c’est toujours un plaisir de rouler en Andorre.

A06TrialE

L’action reprend demain lorsque le Championnat du Monde FIM de Trial Hertz 2021 atteindra la mi-parcours ».

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer