A LA UNEACTUSCOMPETITION

Championnat d’Espagne : Raga reprend la main

Ce weekend s’est couru à Pobladura les deuxième et troisième manches du championnat d’Espagne 2020. Après l’ouverture d’Aïtona remportée par Jorge Casales, Adam Raga a remis les pendules à l’heure. Il emporte chaque journée, devant Casales et Jeroni Fajardo qui s’échangent les marches suivantes du podium.

 

Voici le compte-rendu  (extraits) de Todo Trial :

« Après la pause forcée due à la crise du coronavirus, le Championnat d’Espagne de Trial était de retour pour disputer ses deuxième et troisième épreuves  à Pobladura de las Regueras. Adam Raga y a remporté le victoire dans les deux jours.


Crédits photos : Joan Carles Vázquez (Todotrial)

Jeroni Fajardo, deuxième samedi et troisième dimanche

Après que tous les plans sportifs du pays aient été perturbés, la moto a commencé à être relancée. Bien sûr dans le cadre de mesures préventives fortes et le  trial a voulu faire de même. La FME préparait un nouveau calendrier où nombre de ses trials deviennent des doubles, afin de rattraper le temps perdu.

Après l »ouverture d’Aitona et après avoir dû annuler les trials de Baiona et Palencia, le CET est revenu avec celui de Pobladura.

Des précautions ont été prises pour respecter strictement toutes les réglementations sanitaires.

 

Des absences notables

Pour ce double rendez-vous se couraient toutes les catégories,.  Une participation  qui a atteint un chiffre proche de 140 inscrits.

Cependant, de nombreux habitués étaient absents, comme l’équipe Vertigo. Elle avait annoncé jeudi dernier l’absence de ses pilotes officiels Jaime Busto, Miquel et Aniol Gelabert et Berta Abellán. Les Norvégiens Sondre Haga et Jarand Gunvaldsen n’étaient pas là non plus en raison du problème de voyage avec le Covid. Si l’on ajoute à cela l’absence cette année de Toni Bou au CET, la vérité est que la première catégorie a perdu beaucoup de son intérêt et de sa compétitivité,

Xurxo Neo, vainqueur en Youth A

Pobladura est internationalement reconnu pour avoir l’un des seuls circuits de trial permanent, qui dispose également d’un énorme espace et d’installations enviables, Pourtant, une partie d’entre eux ait été fermée et le paddock avait un accès strict  dès son ouverture vendredi matin.

Le protocole de sécurité spécifique strict pour minimiser les risques de contagion établi par le RFME a été respecté sans problème grâce à la responsabilité des pilotes et des équipes, ainsi que du personnel déplacé par la fédération  et aussi par l’équipe des commissaires.

Un public clairsemé

 

La chose la plus triste a été de voir que bien que les adeptes aient été autorisés, il n’y avait pratiquement pas de public dans les zones, et même dans ceux situés à côté du paddock, il n’y avait guère plus de 10 spectateurs, lorsque le procès de Pobladura a toujours eu un afflux important de public, sont les conséquences de devoir faire un e épreuve « à huis clos » à cause de la pandémie. 

Rui Alves, vainqueur en vétérans

Douze zones tracées, sur lesquelles il fallait faire deux tours,et un parcours de plusieurs kilomètres que nous connaissons déjà des éditions précédentes. Comme il ne pouvait en être autrement, les zones d’eau ne manquaient pas, qui se sont révélées une fois de plus les plus sélectivees. En plus de celles de roche et de terre et celles d’intérieur constituées de gros troncs et de rochers à côté du paddock. 

 

 

Des tracés très exigeants

Certaines zones de TR1 étaient absolument spectaculaires et très difficiles, ce qui a même dissuadé certains pilotes de les essayer, comme  les 10 et 11. Même Raga a  refusé de  les faire !

Après une journée chaude et ensoleillée de samedi, les nuages ​​menaçaient de pleuvoir dimanche et finalement cela a pris la forme d’une tempête de mi-journée, gênant les dernières étapes du week-end pour les catégories qui avaient commencé le trial plus tard.

Adam Raga prend les devants en TR1

Double victoire et leadership pour Adam Raga

Alors que Jorge Casales occupait la tête du provisoire après sa glorieuse performance à Aitona, c’est Adam Raga qui pointe en tête après cette double journée de compétition. Le pilote TRS fut brillant et il connut peu d’échecs. Il a réussi à monter au sommet du podium les deux jours, démontrant son plus haut niveau.

Derrière lui, duel sévère entre Jeroni Fajardo et Jorge Casales pour la deuxième place quia tenu le public en haleine tout le weekend. Enfin, le pilote expérimenté de Sherco  l’a emporté samedi, tandis que Casales était deuxième dimanche après un retour épique. Gabriel Marcellí, est resté aux portes des places d’honneur les deux jours.

Deux quatrièmes places pour Gabriel Marcelli

Bon retour pour Arnau Farré après plus d’un an sans compétition a pris la cinquième place dimanche. Il était suivi d’un autre pilote qui revient après une longue absence, Francesc Moret. Pablo Suárez et Gerard Trueba  complétéent le classement TR1 qui, malgré les ajouts, n’avait cette fois que 8 pilotes.

 

 

 

Tous les autres détails sur :

CET, Doble victoria de Raga en Pobladura

 

Prochaines manches les 26 et 27 septembre à Baïona.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer