A LA UNEACTUSAgendaChampionnat du MondeCommuniqué de presseCOMPETITION

Calendrier 2023 : la publication de la FIM !

La Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) a bossé dès la rentrée et elle a rendu son « devoir-maison ». Le calendrier 2023 est donc paru, en espérant que différents paramètres (politiques, sanitaires, etc.) ne viendront pas le perturber.

Voici le récent communiqué de la FIM :

 

« Le calendrier comprend deux nouveaux sites – à Arteixo en Espagne et à Vertolaye en France – et la légendaire installation japonaise de Motegi devrait revenir dans la série après avoir été absente au cours des trois dernières années en raison de la pandémie.

L’action débutera du 14 au 16 avril à Arteixo, à la pointe nord-ouest de l’Espagne, avant de se déplacer vers le sud vers le site éprouvé de Gouveia au Portugal le week-end suivant.

Situé en bordure du magnifique parc naturel de la Serra da Estrela, dans le nord du pays, Gouveia a été la base de trois tours du monde et du Trial Des Nations 2021 au cours des cinq dernières années, de sorte que les meilleurs coureurs de la planète connaissent bien avec ses gros rochers adhérents.

Les concurrents se dirigent ensuite à 7 000 miles à l’est vers le pays du soleil levant et le circuit magique de Motegi juste au nord de Tokyo du 19 au 21 mai qui, avant que Covid ne frappe, avait connu une course ininterrompue de 20 ans sur le calendrier TrialGP.

Avec des sections aménagées sur un coteau boisé parsemé d’imposants rochers de granit, la météo ici peut jouer un grand rôle dans les débats mais une chose est sûre, c’est la garantie d’un accueil chaleureux pour le TrialGP du Japon après une absence de quatre ans.

Du 9 au 11 juin, l’action reprendra dans le « micro-État » enclavé de Saint-Marin. Le Championnat du Monde FIM de Trial s’est arrêté pour la dernière fois à Baldasserrona en 2010 quand qui d’autre que Toni Bou l’a emporté.

Seuls quatre des pilotes actuels de TrialGP – c’est-à-dire Bou et ses compatriotes espagnols Adam Raga et Jeroni Fajardo plus l’Italien Matteo Grattarola – ont concouru ici la dernière fois, mais après un écart de 13 ans, tout avantage qu’ils pourraient avoir est négligeable.

À l’opposé, tout le monde devrait connaître Sant Julià de Lòria en Andorre, qui accueillera la cinquième manche du championnat 2023 du 16 au 18 juin.

Les rochers surdimensionnés et les ascensions escarpées de la principauté pyrénéenne sont devenus un pilier du championnat avec huit manches de TrialGP d’Andorre qui s’y sont déroulées depuis 2013.

Le TrialGP d’Italie est une autre date régulière dans l’agenda du TrialGP, mais le rendez-vous de l’année prochaine à Sestrières le week-end du 21 au 23 juillet n’a pas figuré sur le calendrier depuis 2003.

La station de ski de renommée mondiale, située dans les Alpes italiennes à l’ouest du pays, présentera un défi difficile aux concurrents qui s’affronteront à une altitude bien supérieure à ce que même l’Andorre a à offrir.

Après la traditionnelle pause estivale, la série se réunira à Vertolaye pour le TrialGP de France – la septième et dernière manche – du 1er au 3 septembre.

La saison se terminera ensuite à Auron en France le week-end du 8 au 10 septembre avec le FIM Trial Vintage Trophy et le Trial Des Nations.

Les coureurs de TrialGP et Trial2 disputeront les sept manches tandis que les concurrentes de TrialGP Women ne manqueront que Saint-Marin et Andorre. Le Trial3 ne participera qu’au TrialGP du Japon tandis que le titre Trial2 Women se jouera en Andorre, en Italie et en France ».

 

Voici le calendrier retenu : FIM-Trial-World-Championships-2023

Calendrier FIM 2023

 

On notera avec plaisir le bel automne frévu en France. Le GP national s’y courra le 1er weekend de septembre à Vertolaye et une semaine plus tard, le MC de La Gaude organisera le Trial des Nations ainsi que le Trophée FIM Vintage. Vont avoir du taf, les gars de l’équipe de Bruno Albéro !
MC La Gaude 2023
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page