Essais

Essai BETA EVO 300 FACTORY 2016

La BETA EVO 300 FACTORY souligne sa belle robe blanche, de touches de bleu et, bien sûr, de rouge que l’on retrouve un peu partout des jantes à la culasse, en passant par les durites. Un look usine que renforcent encore ses carters noirs en magnésium et son pot titane.  En zone, le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle nous a bien secoué les bras. Son moteur est tout bonnement démoniaque !Cette 300 dispose d’un couple à bas régime si généreux qu’elle vous permet d’évoluer en troisième ou quatrième quasiment sans embrayage. Une très bonne chose, oui mais après, la montée dans les hauts régimes étant aussi bien plus violente que la version soft, les reprises d’adhérence sont délicates. Une bombe à retardement, voilà l’expression qui colle le mieux pour qualifier ce moteur auquel rien ne résiste. Très rassurant face à une belle marche, il nous use ensuite dans les passages délicats, où il demande bien plus de doigté que sa version standard pour placer ses coups de gaz avec précision. Bref, mis à part les tout meilleurs pilotes, seuls ceux qui privilégient les sensations fortes sur l’efficacité y trouveront pleinement leur compte lasix pills 40mg. Tous les gains ne supposent heureusement pas de contrepartie. Ainsi, l’embrayage Factory est sans faille : bien net, accrocheur et ne fatiguant pas à l’usage, on le préfère à celui de la standard. Idem pour le freinage plus puissant et précis que celui de la ST de base grâce à ses disques Factory associés à un système hydraulique Braktec. Au niveau des suspensions, la fourche ne change pas vraiment de comportement par rapport à l’origine, mais elle est désormais réglable sans outils. Quant à l’amortisseur, s’il est censé être plus dynamique, rien de tel ne se vérifie sur le terrain… En début d’essai, la détente nous paraissait trop libérée et ne favorisait pas la stabilité dans les déplacements. Après vérification, sa vis de réglage était totalement desserrée. Ramenée au milieu de sa plage, on a effectivement
gagné en stabilité, mais aussi finalement retrouvé un comportement similaire à celui de l’amortisseur
standard…

Prix: 6 890 €

Retrouvez la BETA EVO 300 FACTORY 2016 dans un comparatif  face à la SHERCO 300 ST FACTORY et la SCORPA 300 Twenty FACTORY dans Trial Magazine N°75

Fiche Technqiue: • MOTEUR : mono 2-T refroidi par eau • 296,4 cm3 • 79 × 60,5 mm • carburateur Keihin PWK Ø 28 mm • boîte 6 rapports • mise en route par kick. • PARTIE-CYCLE : cadre monopoutre en alu hydroformé • fourche Sachs Ø 38 mm, déb. 165 mm • amortisseur Sachs monté sur biellettes, déb. 180 mm • freins à disque AV/AR Ø 185/160 mm, étriers quatre/deux pistons. • DIMENSIONS : hauteur de selle : 660 mm • empattement : 1 305 mm • réservoir : 2,8 l • poids à sec usine : 66,5 kg.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer