ACTUS

Agir pour le Trial en pleine réflexion

L’association Agir pour le Trial, créée récemment mais ultra active, continue de travailler au « renouveau du trial ».
La commission Règlement et Ethique, composée de pilotes de tous niveaux, de commissaires, d’organisateurs, de directeurs de course, a pour mission de travailler sur une proposition de modification de règlement. Elle s’est réunie il y a quelques jours à Ambert afin de d’en débattre.
Elle a utilisé comme outil pour sa réflexion :
• Les expériences de pilote, commissaire, organisateur et président de club,
• Le sondage paru sur le site « Agir pour le Trial »,
• Les commentaires ajoutés à ce sondage,
• Ainsi que les aspirations des pilotes du Championnat de France transmises par Alex Ferrer,
• Le règlement 2014 de la FFM
« Une proposition de modification est en cours d’achèvement. Celle-ci sera communiquée dans les plus brefs délais. Elle concernera le Championnat de France avec des adaptations pour les Championnats de Ligue ainsi que pour le Trophée de France des Classiques. Notre commission fait au plus vite pour vous donner les résultats pour le renouveau du Trial. Pour que vive notre passion !! »

Site de l’association : http://club.quomodo.com/agirpourletrial/accueil.html
Le bulletin d’adhésion est en ligne

140910bureauAgirTrial

Tags
Afficher plus

Articles similaires

5 commentaires

  1. l’enduro marche parce qu’il a gardé ses racines….le trial n’a l’air de penser qu’a rester sur place , au propre comme au figuré !

  2. L’enduro a beaucoup évolué ces dernières années, et nombreux sont ceux qui pensent que la discipline a perdu son âme…

  3. peut etre , mais 30 000 spectateurs a Brioude et pas mal de pratiquants , ça marche !
    nous avons arrete d’organiser du trial apres 30 ans de belles épreuves , faute de participants…..,
    je promene souvent (hier ! ) des enduristes , JAMAIS de trialistes !

    y a comme un probleme !

  4. Salut, il est vrai que l’enduro marche mieux que le trial, plus de spectateurs et de pilotes, c’est un sport qui coute pourtant plus chère , au niveau inscription, casse,et entretien mais l’enduro est plus facile d’acces car il ne faut pas spécialement avoir un très grand niveau pour s’amuser donc plus ouvert aux « amateurs » de week-end. Le trial est une toute autre discipline malgré que beaucoup pensent q’une moto est une moto, mais le trial se pratique par l’élite-pro de plus ou moins une cinquantaine de super pilote au monde et 10 au mondial,le reste ne sont des amateurs peu importe le niveau qui vont garder leur moto plusieurs années,certains ne change de pneus que tous le 2 ans.. En enduro on change de moto chaque année et on change de pneu à chaque course meme chez les amateurs licenciers..Il y a une histoire de budget et de commerce, l’Enduro rapporte plus d’argent,et en général la carrière d’un pilote s’arrete vers 50 ans et en trial amateur soit 80% de la masse de trialiste roule 10 ou 15 ans de plus..
    Mis a part, l’élite qui fait le spectacle,il y a encore beaucoup de pilotes de plus de 70 ans et moins de blessés graves en trial . je pense qu’il sera difficile de mettre sur une balance 2 sports si différents, tout comme en cyclisme entre le VTT et le « tour de france »..
    Philippe
    (je pratique les 2 disciplines mais l’enduro me coute trop cher j’ai 60 ans et modestement j’arrète mais je continue le trial en vétérants je n’ai plus « papa » derrière moi depuis longtemps)

  5. Le trial doit retrouver ses racines, et je ne saurais que conseiller aux détracteurs du non stop d’aller faire les SSDT pour comprendre….et évaluer leur niveau face à des anglais de deux fois leur âge…..
    Et si la FIM lache le trial ce n’est pas la Fise qui le reprendra…..
    Le trial pour motos anciennes, avec une constante augmentation des licenciés( entre 500 et 700 licenciés trial motos anciennes Ufolep), se porte très bien et bénéficie pleinement de la mauvaise évolution de notre sport depuis des années….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer