ACTUSTrial Moto

Le point sur le Mondial avant l'Italie

Pas le temps de souffler pour les pilotes du championnat du monde. En effet, après le round français, ils enchainent ce week-end avec l’Italie, à Tolmezzo, avant de poursuivre le week-end suivant avec la République Tchèque. Ce n’est donc pas le moment d’avoir une baisse de régime pendant ces trois semaines qui pourrraient être le grand tournant du championnat, tant chez les Séniors que chez les Juniors.

 

Après les superbes zones de rochers et de sable de l’Ile de France, direction l’Italie. Tolmezzo est situé à l’extrème nord-est de la botte, tout près de la frontière autrichienne. C’est un cadre quasi-montagnard parfaitement adapté au trial qui attend donc nos riders. La bagarre promet d’être encore une fois tendue entre Raga et Bou. Alors que l’on pensait Toni Bou tranquillement installé dans son fauteuil de leader du trial mondial, voici deux course de suite (en championnat d’Espagne Indoor et au GP de France) qu’Adam Raga parvient à retourner la situation et à s’imposer au pilote Montesa. Certes, avec ses douze points d’avance au provisoire, Toni peut encore voir venir, mais force est constater que la confiance en ce moment est du côté du pilote GasGas. Et la confiance est un élément déterminant dans le trial… Ainsi, une seconde victoire de rang en Mondial pour Raga relancerait totalement la course de titre, en terme de points comme mentalement. N’oublions pas notre ami Fujigas, un poil en retrait des deux mangeurs de tapas mais tout de même suffisament talentueux et imprévisible pour s’intercaler entre les deux, voir même remporter une victoire comme il a su le faire aux USA. Derrière, par contre, les autres sont largués et ne peuvent pas prétendre à la victoire, sauf circonstances exceptionnels. Mais la lutte pour la quatrième place est tout de même âpre entre Lampkin, Fajardo et Cabestany. Dougie est le plus en forme actuellement, avec deux quatrièmes place de rang. Et avec ses 300 ans d’expérience du Mondial, il ne semble pas près de craquer mentalement… Un mot sur les français. Pardon, LE français, puisque seul Jérome Béthune est engagé en Monde ce week-end. Décevant treizième à Maisse, Jéjé vaut bien mieux que ça et aura à coeur de le prouver devant le public azzuri.

Chez les Juniors, ça va s’expliquer sévère ce week-end. Sur les terres du team d’Alexz Wigg, leader du championnat, et de Matteo Grattarola, second en France la semaine dernière, Loris Gubian aura fort à faire. Toutefois, Lolo est en pleine confiance après sa magnifique victoire devant son public. Supérieur techniquement à son adversaire britannique, il est de plus parvenu à le faire douter mentalement. Quand on sait que des rumeurs font état d’une blessure au genou de l’anglais, notre petit français a toutes les cartes en main pour faire plier le grand briton, même devant ses employeurs…

Enfin, chez les d’jeunes du 125 cm3, Challoner a les choses en main, avec 30 points d’avance sur le second. On attend la confirmation du talent de nos petits français Ferrer et Dagnicourt, respectivement deuxième et troisième la semaine passée. De quoi les charger de confiance avant ce rendez-vous plus inhospitaliers !

Enfin, notez que samedi sera consacré à la seconde épreuve du championnat d’Europe.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer