A LA UNEACTUSCommuniqué de presseRégionsTrial Moto

Les 3 jours de l'Indre annulés !

Communiqué du Trial Club du Pays de La Châtre, les 3 jours de l’Indre annulés.

3j-1 3j-2

Chers amis,
Bon, cette fois, on y est ! les 3 Jours de l’Indre sont les premières victimes de la morosité du trial en France…
Donc pas d’édition 2016 et avec une quasi-certitude, plus de 3 Jours en Indre sous la forme que nous avons connus depuis 1992 !
Il faut que le trial évolue.
Est-ce que le TC la Châtre et moi, son président, seront en mesure de proposer un nouveau concept qui fera avancer les choses, c’est notre envie mais ce sont les pilotes-clients qui décideront… Ainsi va le monde !
Nous regrettons cette décision et peut-être, également, ceux qui tardaient à adresser leur engagement mesureront leur part de responsabilité.
En tout cas, nous souhaitons sincèrement bonne chance à nos amis organisateurs du Trophée des Classiques 2016.

Philippe Yvernault

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

4 commentaires

  1. Faisant partie de ceux qui ont tardés à envoyer leur engagement, je me sens en (petite) partie responsable de cette « catastrophe », mais pas que.
    Pourquoi n’y a t-il pas eu de courriel de rappel aux clubs qui auraient sans doute réagi avant une telle décision sanction?
    Les causes de cette frilosité sont sans doute multiples:
    Le climat de tension après les évènements 2015.
    La baisse du pouvoir d’achat (ce sport devient sans doute un luxe pour certains)
    Le coût de la licence qui a augmenté de façon vertigineuse depuis plusieurs années.
    Le coût de ces classiques sur 3 jours (engagements, déplacements, couchages, matériel…)
    Le niveau croissant de difficultés des zones.
    Le manque de considération des « poireaux » à la remise des résultats, en opposition avec la surmédiatisation des 3 seuls premiers.
    Et sans doute d’autres causes encore…
    Mais je regrette vraiment cette décision d’annulation, car ces 3 jours que j’ai découvert voilà seulement quelques années, respiraient la convivialité entre participants et attiraient nombre d’accompagnateurs.
    Alors, peut-être faut-il envisager le « trial autrement »?
    A suivre…car il faut rester optimistes!

  2. Cher Philippe,

    Commençant à chercher des infos sur les 3 jours pour préparer mon calendrier 2016 et m’inscrire, je tombe sur ce communiqué.

    Je déplore votre décision même si je comprends votre position.

    Je pense cependant que vous vous trompez dans votre analyse.
    Les chiffres que tu cites montrent que vous avez une participation quasi constante mais que les inscriptions se font plus tardivement.

    Certes ils reflètent aussi que la réserve de participants s’amenuise et que nous ne sommes plus dans une situation avec plus de demandes que de places disponibles.
    Je pense néanmoins que le noyau dur reste sensiblement identique et que vous auriez bouclé les inscriptions autour de 200.

    Si la plus-part des concurrents font comme moi, c’est à dire commencer à s’occuper des inscriptions un mois avant l’épreuve, il n’y a pas lieu de s’alarmer.

    Peut-être auriez-vous dû attendre fin février avant de prendre cette décision.

  3. Bonsoir Philippe, c’est avec bcp de déception que j’apprends votre décision, j’ai participé au 3 dernières éditions et aime bcp cette classique de début d’année! je n’étais pas encore inscrit car blessé, mais comptait fermement être de retour pour cette date, mon inscription dépendant bien sûr de ma récupération!
    Je comprends votre décision, la somme de travail nécessaire à une telle organisation est de + en+ colossale (entre autres administrativement); cependant j’espère que vous ne « mollirez » pas et retrouverez la motivation pour l’année prochaine car nous avons besoin de personnes comme vous pour nous assurer de telles épreuves
    Etant moi-meme très pris par mon activité professionnelle, je ne m’engage que sur des classiques qui sont comme des vacances et toujours un grand plaisir
    Je ne trouve pas que la difficulté des zones soit un problème ( entre autre bcp moins dures qu’en Aveyron par exemple -mais j’aime plutôt çà, on est là pour essayer, n’est-ce pas?-, et encore là chacun doit choisir en fonction de ses capacités!), entre les différentes catégories, le choix est vaste!
    La région n’est peut être pas aussi attractive que l’ardèche ou les alpes, mais l’accueil et l’ambiance sont toujours très bons, je vous encourage donc à continuer!
    Il est vrai que le budget est certainement un problème, mais je ne trouve pas les frais d’inscription exagérés par rapport au travail fourni, contrairement à la licence par exemple!
    En espèrant vous retrouver l’année prochaine, merci de transmettre mes salutations à toute l’équipe
    avec toute ma considération, Bernard

  4. Bonjour, dans mon cas aussi je culpabilise un peu , moi non plus je ne m’étais pas encore engagé pour cette édition 2016.. Je n’avais pas l’absolue certitude d’avoir les jours de congés nécessaires pour y participer.
    Cette situation est regrettable et dommageable pour le trial.
    Mais je ne critique pas la décision du Trial Club de La Chatre, est-elle seulement un peu prématurée ?
    Bien qu’étant moi même un ancien président de moto club FFM, je me retrouve en situation de simple « client-consommateur » qui comprends cette décision.
    Si nous pouvions estre 150 ou 200 à nous retrouver dans mon cas et à l’avouer ,nous pourrions nous dire -à l’année prochaine-
    Cordialement … la situation est grave mais pas désespérée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer