ACTUSCommuniqué de presseTrial Moto

Toni Bou, retour sur une incroyable saison

56795bc03ff7e1_27635947 Une année 2015 stupéfiante pour Toni Bou. Le pilote de l’équipe Repsol Honda, au guidon de sa Montesa Cota 4RT, il a tracé sa route vers la victoire à chaque compétition à laquelle il a prit part.

Toni Bou réécrit l’histoire du trial une fois de plus : cette année il totalise neuf titres de champion du Monde Indoor et outdoor. Toni Bou conclut sa saison avec un troisième titre individuel en remportant le championnat espagnol, ainsi que la première place au Trial des Nations avec la sélection espagnole.

56795c3ed88b31_69554620Toni Bou a commencé 2015 en accrochant son neuvième titre de champion de X-Trial en dépit de la fin d’une série de 28 triomphes consécutifs. Le championnat a été scellé avec quatre victoires lors des six manches disputées.

Toni, l’année 2015 se termine et elle fut fructueuse pour vous puisque vous avez gagné tout ce qu’il était possible de remporter.
– Oui. Cela a été une vraiment bonne saison. Je suis très heureux et très reconnaissant au team Repsol Honda. Nous avons réussi à décrocher tous les titres en jeu cette année, ce qui a été difficile car mes rivaux étaient en formes. Gagner le Championnat espagnol et les deux Championnats du monde a été fantastique et les choses ne pourraient pas avoir été meilleures. Être au top pendant tant d’années a été loin d’être facile, mais il y a toujours la motivation pour gagner.

Vous avez commencé 2015 avec un autre titre indoor, le neuvième.

Le Championnat de X-Trial a été très compliqué. Le championnat est très court et nous ne pouvions pas obtenir autant de victoires que les années précédentes. C’était beaucoup plus serré, principalement à cause de ma deuxième place à Pau. Mais heureusement, je suis arrivé en forme à Vienne et nous avons gagné le titre avant le dernier trial.

56795c5731f315_96197414Le titre de champion du Monde 2015 en outdoor. Une année incroyable.
Le Championnat du monde outdoor est un très positif; c’était fantastique. J’ai remporté neuf victoires consécutives et un total de treize à la fin de la saison. Je n’ai jamais fais mieux auparavant ! Et ce qui est important, je finissais toujours à la première ou seconde position, toujours en lice pour la victoire. La fin de la saison est un peu décevante, j’aurais aimé finir avec une victoire en Espagne.

Mais vous aviez déjà gagné le titre avant le GP final.

Cela montre que les choses se sont vraiment bien déroulées. Cela a été une année fantastique et gagner le titre deux manches avant la fin signifie beaucoup. Nous avons gardé un niveau très élevé et je ne suis pas descendu du podium de toute la saison et c’est fondamental. Si vous ne pouvez pas gagner, une deuxième place est bonne si vous pensez au championnat global.

56795c0e4dcd44_33212564Au Portugal vous avez montré plus d’ambition que les autres pilotes dans certaines des zones décisives. C’est une question d’attitude ?
– Ouais, vous pourriez l’appeler ainsi. Je savais que la section deux serait très importante comme il y avait quelques pilotes qui ont refusé d’entrer et d’attaquer la zone. C’était aussi décisif du point de vue psychologique, parce que passer une section si compliquée sans prendre de points était vraiment bon pour nous et qui met la pression sur les autres. C’était ces points dans la section deux qui m’a donné la victoire.

Vous avez montré votre capacité à franchir les zones les plus compliquées et exigeantes, mais aussi dans celles qui étaient plus faciles pour votre haut niveau …
Oui, je suis très heureux de cette prestation. Au cours des deux dernières années j’ai travaillé beaucoup sur les règles ‘non-stop’ en Andorre et je me suis amélioré beaucoup dans les cours plus faciles. Du point de vue moral, cela a aussi été une victoire très importante pour moi aussi.

56795bf0200c93_15423623Cette année vous étiez sur l’évolution de la Montesa Cota 4RT. Vous semblez vous y être bien adaptée !
Je dirais que nous avons fais un grand bond en avant avec la moto cette année, travaillant dur pour le « non-stop ». Ils ont fait un très bon travail tant ici qu’au Japon et nous avons pu développer une super machine qui a prouvé être la meilleur dans le championnat.

Vos rivaux vous ont posé des difficultés ?
Oui, ils ont vraiment fait. C’était dur, principalement parce qu’Adam Raga met la pression toute l’année. Il s’est assuré que je ne me repose pas sur mes lauriers et j’ai dû m’améliorer pour pouvoir gagner.

Vous avez excellé aux Etats-Unis. Est-ce que c’était le trial décisif du championnat ?
Oui. C’était le le plus important bien que j’aie gagné des quatre premiers événements, j’avais déjà gagné neuf victoires consécutives qui nous avaient mis sur le bon chemin pour la victoire du championnat. Ce n’était pas forcément nécessaire de gagner, mais plutôt de conforter l’avantage que j’avais.
Le GP des États-Unis est celui que j’ai le plus aimé cette saison parce que c’était très particulier. Les gens étaient très enthousiastes. Je me suis senti très à l’aise et j’ai pris deux victoires qui m’ont donné un avantage de point sur le deuxième.

56795c52560384_95203477Un titre pour votre équipe et pour Montesa aussi.
Je suis très heureux avec l’équipe, vraiment. Je suis convaincu que sans eux, je n’aurais jamais pu obtenir ce que j’ai réalisé. Je dois les remercier pour l’énorme effort qu’ils font. Ils étaient toujours là pour moi. Cela nous rend tous vraiment heureux, surtout moi.

Et pour clôturer la saison 2015, un septième titre de Championnat espagnol en gagnant trois courses.
– C’était une année très compliquée. Nous avons souffert beaucoup durant cette compétition, à cause des règles et à cause des rivaux aussi, qui ne nous ont pas facilité les choses ; mais à la fin nous avons été victorieux. L’équipe a travaillé très dur et c’est pourquoi je veux remercier le team Repsol Honda.

La victoire de votre coéquipier Jaime Busto lors de la finale du Championnat espagnol était une surprise ?
– Non. Pas du tout. Jaime va vraiment bien et cette année pouron premier championnat du monde, il s’est approché du podium dans plusieurs courses. C’est très positif, non seulement pour l’équipe, mais aussi pour le sport.

56795bd2a313f1_81602161Quelle ont été les personnes qui vous ont aidés à gagner ce neuvième titre ?
– Eh bien, je dois remercier ma famille, ma petite amie et tout le team Repsol Honda pour l’effort, la confiance et le soutient qu’ils m’ont apporté. Ils ont été fantastiques et ils m’ont tellement aidé. Sans oublier tous les sponsors et les fans qui nous supportent aussi.

Votre prochain rendez-vous est le début du Championnat du monde de X-Trial FIM 2016 à Sheffield, au Royaume-Uni. Ce sera une bataille pour le dixième titre !
Après quelques jours de vacances nous avons commencé le travail pour la saison suivante qui commence par l’Indoor, qui va probablement être semblable à l’année dernière : très disputé. Comme l’outdoor, le X-Trial 2016 sera très difficile parce que le calendrier est très court, seulement quatre dates. Mais nous nous battrons aussi durement que jamais et nous viserons le dixième titre, que nous sommes vraiment impatients de réaliser. Ce sera un grand défi et nous nous donnerons à 100 %.

L’événement suivant pour le team Repsol Honda sera la première manche du Championnat du monde de X-Trial FIM qui commence le 9 janvier à Sheffield, en Grande-Bretagne. Le team Repsol Honda sera présent avec Toni Bou et Takahisa Fujinami.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer